Accueil ACTU Politique Succéder au Famas: Le VHS-2 ?

Succéder au Famas: Le VHS-2 ?

2016, à l’approche du Salon international de l’armement Eurosatory qui se tiendra à Villepinte  du 13 au 17 juin, se rapproche à grand pas la date du choix du remplaçant du Famas, le fusil d’assaut de l’armée de Terre française. Parmi les nominés, s’est glisse le VHS-2 croate. Comme quoi, être le plus petit de prétendants ne vaut pas dire grand-chose.

Rappelons qu’à la surprise de certains, mais pas à la nôtre, suite à l’appel d’offres lancé le 16 mai 2014 par le Service Centralisé des Achats (SCA) de la Direction Générale de l’Armement (DGA) du ministère français de la Défense portant sur l’acquisition de 21.000 Armes individuelles du futur (AIF) – en clair un nouveau fusil d’assaut pour équiper nos soldats à la peine – le VHS-21 croate avait été sélectionné.

Un petit dans la cour des grands, diront certains. Toujours est-il que la bête concourt à égalité (hum) avec les produits de quatre autres Européens pour le remplacement du vénérable Famas.

À noter que les Français Thales et Verney-Caron – cette dernière, représentant la firme israélienne Israel Weapon Industrie (IWI), qui proposait une production en France de son fusil d’assaut Tavor – n’ont pas été retenues.

Dans cette lice à couteaux tirés, le Croate HS Produkts se retrouve en concurrence avec du lourd : Heckler & Koch (H&K, Allemagne), Beretta Defense Technologies (Italie), Swiss Arms (Suisse) et FN Herstal (Belgique) pour tenter de remporter un jackpot estimé à 300/400 millions d’euros.

Pour porter sa candidature HS Produkts2 bénéficie de l’expertise de Sunrock, la PME française qui représente avec un rare efficacité la firme croate dans l’hexagone. Un choix plutôt judicieux dans la mesure où Sunrock est déjà parvenu, à plusieurs reprises, à placer des équipements HS Produkts auprès de différentes administrations françaises (Défense, Intérieur et Justice). Ce dans des quantités moindres mais non-négligeables. On est pro ou on le l’est pas !

Au stade où nous en sommes, l’évaluation des différentes armes a débuté à partir du 2ème semestre 2015 pour une commande programmée pour  2016 et une qualification qui devrait permettre la livraison des premières armes en 2017 à l’armée de Terre française.

Quid de l’arme ? A priori, c’est certainement celle qui rentre le mieux dans le cahier des charges.

L’ergonomie (type Bullpup) du VHS-2 est l’atout majeur de l’arme. À l’instar du Famas, cette spécificité rend son instruction pour le Tir de combat (ISTC) très proche de celle du fusil d’assaut français actuel et ne nécessitera qu’une formation minimale et des procédures quasiment inchangées, ce qui ne sera pas du luxe pour une armée aussi désargentée que la nôtre.

En outre, compte tenu de ses deux longueurs de canons (16 & 20 pouces) et de sa conception, par rapport à la concurrence, le VHS-2 offre des performances plus qu’intéressantes avec un encombrement réduit qui facilite son utilisation dans de nombreuses opérations et lors des déplacements de personnels dans des véhicules protégés, type VAB, VBCI ou autres. Et, bien sûr, dans le cadre de combats à très courtes distances. Ou Close Quarters Battle (CQB), en anglais.

Le VHS-2 peut également recevoir des chargeurs de M4 et Famas. Aspect non négligeable car permettant à l’armée française de recycler ses stocks. Le VHS-2, comme ses concurrents, dispose d’un lance-grenades (40mm) à rechargement latéral. Son montage, simplifié, ne nécessite que deux goupilles, une manip très simple à réaliser pour le biffin lambda.

Notes

1. Pour Višenamjenska Hrvatska Strojnica, Fusil automatique croate multifonction.

2.  Sunrock aura un stand à Milipol, naturellement.

Consulter aussi

Macron-Président ! Premiers pas, Controverses & Craintes du… sur place [1]

Le Roi est mort ! Vive le Roi a-t-on envie de dire. C’est peu de le …