Accueil ACTU Monde La coopération sur le plan de renseignements entre Israël et Riyad poussée à son paroxysme

La coopération sur le plan de renseignements entre Israël et Riyad poussée à son paroxysme

Aucun doute ne peut désormais être émis sur les multiples liens entre le royaume saoudien et l’Entité sioniste. Les médias sionistes et arabes relatent des rencontres innombrables entre les deux parties.

Dans ce contexte, le site Intelligence Online, expert dans les affaires de renseignements, a révélé que les relations entre Tel Aviv et les capitales de plusieurs pays du Golfe remontent à des dizaines d’années, mais qui ont été gardées dans le plus grand secret jusqu’à la signature de l’accord nucléaire iranien.

Le rapport dudit site souligne que les renseignements saoudiens coopèrent largement avec ses homologues israéliens, à leur tête le Mossad et le département des renseignements militaires dans l’armée israélienne.

« Cette coopération a atteint récemment son paroxysme et n’était jamais aussi active », ajoute le rapport.

D’après le site de renseignement français, les renseignements saoudiens et israéliens récoltent, analysent et évaluent ensemble les informations à leur disposition, mais aussi recrutent des agents, et espionnent les communications.

Leur objectif commun : affronter l’Iran ainsi que les mouvements et les organisations qui lui sont affiliés, comme le Hamas et les Houthis.

« La coopération entre Riyad et Tel Aviv sur le plan des renseignements est ouverte. Ceci a même incité d’autres pays du Golfe à entretenir des liens avec Israël », poursuit le rapport.
Et d’ajouter que le prince héritier à Bahrein, Salmane ben Hamad Al Khalifa, a incité les pays du Golfe à coopérer largement avec Israël pour faire face à l’Iran.

Quant aux Emirats Arabes Unis, les relations dans ce domaine avec Israël datent depuis très longtemps, et sont dirigées par le membre démis du Fatah, Mohammad Dahlane, qui travaille actuellement comme conseiller au prince héritier Mohammad ben Zayed. « Sachant que ce lien est devenu récemment officiel », indique la même source.

Ces derniers jours, le journal israélien Jerusalem Post, qui se vante du nombre grandissant des internautes saoudiens qui visitent son site, après la levée du blocus saoudien, avait souligné dans son éditorial que des représentants saoudiens et d’autres israéliens tiennent des réunions secrètes depuis 2014.

« Ce n’est plus un secret qu’Israël et le royaume saoudien ont commencé à coordonner leur action sur des questions stratégiques », souligne le Jerusalem Post.

Traduit du site al-Akhbar

Al Manar

Attachments

Consulter aussi

Pourquoi les USA n’auraient jamais dû exister

Un article d’Adam Gopnik dans The New Yorker a mis en rage les énergumènes de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close