Accueil ACTU Politique Mennel Ibtissem, une demoiselle fort sympathique

Mennel Ibtissem, une demoiselle fort sympathique

C’est une jeune française qui a de quoi séduire, bien plus que les « artistes » que les médias choisissent habituellement en guise de coqueluche – comme par exemple cet homme barbu déguisé en femme qui fit un triomphe lors de l’eurovision 2014.

Mennel Ibtissem est de surcroît une femme qui réfléchit, et qui au « balance ton porc » semble préférer la religion ; ainsi dans une reprise du célèbre Léonard Cohen a-t-elle décidé de montrer son attachement à la Foi qui est la sienne1.

Mais ce qui a déclenché l’hystérie de la bien-pensance, ce sont quelques messages partagés par la chanteuse sur les réseaux sociaux, qui lui ont rapidement valu d’être accusée « d’apologie du terrorisme ».

Mennel Ibtissem, soulignant la régularité des attentats dont la France fut victime, s’interroge sur la présence presque systématique de pièces d’identité appartenant aux auteurs sur les lieux des crimes. Un fait qui ne peut que surprendre tout individu rationnel, mais qui pourtant ne peut être évoqué sans que l’on soit taxé de « complotisme ».

La jeune chanteuse d’origine syrienne a également dénoncé le gouvernement français qu’elle considère comme étant « les vrais terroristes » ; force est de constater que là encore, en dépit du raccourci évident, la demoiselle n’a pas tort. C’est en effet le gouvernement français qui a soutenu les « printemps arabes » et détruit la Libye – qui constituait au demeurant une digue face aux flux migratoires – permettant ainsi aux djihadistes de revenir sur le devant de la scène, et de prendre à nouveau pied dans des régions autrefois pacifiées. Laurent Fabius, déjà célèbre pour son rôle dans le scandale du sang contaminé durant les années 90, s’était illustré en 2012 alors qu’il était ministre des affaires étrangères en manifestant son soutien à l’action du groupe terroriste Al Nosra dans sa guerre contre le régime syrien. Un soutien qui ne sera pas que verbal, puisque le gouvernement français a effectivement appuyé financièrement ceux qui étaient alors qualifiés d’« insurgés », tout comme d’ailleurs la CIA dans le cadre de son opération « Timber Sycamore »2. Là encore, Mennel Ibtissem vise juste.

Comble de l’horreur la demoiselle semble apprécier Dieudonné, comme d’ailleurs des milliers de jeunes gens – il suffit de jeter un œil au nombre de vues généré par les vidéos youtube de l’humoriste.

Il n’en fallait pas plus pour que la pression médiatique finisse par la contraindre à abandonner l’émission « the voice ». A ceux qui voudraient voir ici une affaire de « racisme » ou de simple « islamophobie », nous répondrons que nous assistons en réalité à une petite démonstration de force du système qui ne tolère plus désormais que l’on s’éloigne de la pensée « officielle » du régime « démocratique », et qui qualifie de « complotisme » toute remise en question du phénomène terroriste tel qu’il nous est présenté par les dirigeants.

Les attaques dont elle fut victime récemment de la part de l’establishment tout comme son choix de ne pas rejoindre les masses formatées par le matérialisme laïciste suffisent en tout cas à faire de Mennel Ibtissem une demoiselle fort sympathique !

Notes

  • Pour certains médias tels qu’infos-Israël, cela suffit à faire d’elle une islamiste radicale
  • Pour plus de détails quant au rôle des puissances occidentales dans l’avènement du djihadisme au moyen-orient, notre ouvrage « Daesh et le djihadisme moderne » paraîtra bientôt aux éditions Avatar.

Consulter aussi

Macron-Président ! Premiers pas, Controverses & Craintes du… sur place [1]

Le Roi est mort ! Vive le Roi a-t-on envie de dire. C’est peu de le …

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close