Accueil ACTU Société In Sisco, do as Siscians do !

In Sisco, do as Siscians do !

Pour reprendre l’adage ancien : « à Rome, fais comme les Romains »[1] Et en Corse ne cherche pas des noises aux locaux !

Que s’est-il bien passé dans cette petite localité du bord de mer, d’ordinaire si paisible ?

Apparemment, et à ce qu’en a rapporté FR-3, « à en croire des témoins de la scène, l’altercation aurait été provoquée par une photo, prise par des… touristes, alors qu’un groupe de dix Maghrébins, dont une femme enceinte et des enfants, se trouvait sur la plage ».

Pourquoi pas ? La plage est à tout le monde, à condition qu’on s’y tienne bien

« Ces derniers », les non-insulaires originaires du Maghreb, semble-t-il « auraient fait comprendre aux touristes qu’ils n’avaient pas à prendre de photos ».

Ah, bon et de quel droit et de quelle autorité ? Le ton serait vite monté. C’est fou ce que certains ont le sang chaud parfois.

« Des Corses de Sisco se seraient ensuite mêlés à la dispute qui aurait alors dégénéré en affrontement ».

Donc, à prendre pour argent comptant ce que nous dit un media officiel, des régnicoles, pas si bourrus que ça, puisque venant en aide à des touristes, auraient pris sur eux d’intervenir, supposant que les touristes pouvaient passer un mauvais moment vu le caractère soupe-au-lait de quelques-uns.

À ce stade, tout cela ressemble, de la part de nos amis Corses, à une forme de civisme de bon aloi. Apparemment, les touristes n’ont jamais de problèmes avec les régnicoles de Sisco. Ou, depuis le temps, ça se saurait…

À noter ce témoignage local, pris sur la toile, qui parle de personnes « prenant le bain en burka, lorsque ces dernières ont commence a caillasser des touristes qui prenaient le paysage en photo (ils se sont sentis visés par l objectif) ».

Pour info, je rappelle que le port de la burqa est interdit sur le sol de l’A-république. Quant caillassage, c’est rigoureusement interdit par les lois et la plupart (je pense) des arrêtés préfectoraux.

Des personnes de moyen intellect auraient choisi d’en rester là. Ce qui ressort de nombreux témoignages est que la dizaine d’allogènes[2] mal-dégrossis aurait fort peu apprécié la chose et, au lieu de plier bagages et aller reprendre ses ablutions en un autre lieu, a opté pour une forme de via factis contre des Siscains (désolé, je sais comment les appeler autrement) sur leur plage, dans leur localité. Mal leur en pris ! Les véhicules des fâcheux auraient été incendiés. Et des personnes blessées.

Une enquête va être confiée à la Gendarmerie  (rires) pour déterminer les causes exactes de cette rixe.

Trois personnes seraient actuellement hospitalisés, dont DEUX Siscains. La 3ème, non-insulaire, serait dans un état grave. Mes vœux de prompt rétablissement aux deux régnicoles, évidemment…

Que conclure des éléments en notre possession :

Primo, les Siscains semblent de bien braves gens. Qui accueillent avec bonhomie les touristes sans histoires. Et n’hésiteraient pas à s’interposer avec ceux susceptibles de représenter une forme de menace à l’endroit de leurs visiteurs. Qui plus est, la défense est légitime en cas d’agression.

Secundo, moins bien les mauvais coucheurs. Mais, que je sache, je n’ai jamais entendu parler de bandes organisés de Siscains allant semer la m… chez les autres, ni même terrorisant et dépouillant les touristes chez eux.

Tertio, tout ceci me donne plutôt envie d’aller chez des gens aussi chaleureux, bien que vifs !

Sinon, pour finir allez savoir pourquoi, je ne peux m’empêcher de penser à ce que le président Mao, disait à propos de la vertu pédagogique qu’il y a parfois pour certains à affronter la « colère des masses ».

In Sisco, do as Siscians do ! Ou, vilain, passe ton chemin…

Notes

[1] En anglais : In Rome, do as Romans do.
[2] En ethnologie, allogène est un groupe ethnique installé depuis relativement peu de temps sur un territoire et présentant encore des caractères culturels ou phénotypiques qui le distinguent de la population indigène. Wikipédia.

Attachments

Consulter aussi

Macron Vs Shoah : Le Coup de gueule de Finkielkraut

Alain Finkielkraut, n’a pas du tout apprécié la visite de Macron au Mémorial de la …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close