Accueil ACTU Société Fanny Ardant sur la Russie: un contre-pouvoir à l’Amérique

Fanny Ardant sur la Russie: un contre-pouvoir à l’Amérique

Venue présenter son nouveau film Le Divan de Staline (avec Gérard Depardieu) sur le plateau de l’émission 28 minutes sur Arte, l’actrice Fanny Ardant a cloué le bec aux journalistes, les invitant à balayer devant leur porte et faire preuve d’un peu plus d’objectivité quand il s’agit d’aborder le thème de la Russie. Le tout en moins de deux minutes!

Alors qu’on lui demandait si elle n’avait pas l’impression « qu’on confond la culture russe et la Russie politique », Fanny Ardant a interloqué les journalistes d’Arte en leur lançant sans sourciller :

« Vous êtes contents quand même qu’il y ait un contre-pouvoir à l’Amérique ? Ou vous êtes tellement des laquais de l’Amérique que vous n’en voudriez pas ? » L’actrice française, qui déteste les étiquettes, a poursuivi son discours en qualifiant la Russie de « contre-pouvoir » à l’Amérique. Ayant refusé de discuter de Poutine car elle ne connaît pas « les tenants et les aboutissants », Fanny Ardant a remarqué que, les journalistes ayant la fâcheuse habitude de « diaboliser toujours quelqu’un », la Russie était devenue « un bouc émissaire ».

Selon elle, ce n’est que maintenant, suite à l’arrivée de ce « contre-pouvoir » à l’Amérique incarné par la Russie, que les habitants de l’Occident commencent à comprendre que depuis longtemps ils se trouvaient sous l’influence de l’impérialisme américain.

L’actrice n’a pas mâché ses mots, dénonçant l’hypocrisie des grands médias et soulignant que l’Occident « se croit toujours autorisé à donner des bons et des mauvais points ».

« Je sais simplement que quand on ouvre un bulletin d’informations, il y a la pensée unique sur les mêmes hommes et les mêmes choses », s’est-elle insurgée.

Ayant toujours adoré la culture russe et l’âme slave, Fanny Ardant vient de sortir son troisième film en tant que réalisatrice, « Le divan de Staline », avec Gérard Depardieu dans le rôle principal.

Source

Consulter aussi

Macron Vs Shoah : Le Coup de gueule de Finkielkraut

Alain Finkielkraut, n’a pas du tout apprécié la visite de Macron au Mémorial de la …