Accueil ACTU Monde 31.01.2017 : Les crimes de la honte

31.01.2017 : Les crimes de la honte

Tout d’abord, je tiens à souligner que Le Bonnet des Patriotes présente de sincères condoléances aux familles des victimes.

Comme la majorité des québécois, nous sommes stupéfaits par les crimes commis dimanche soir. Les commentaires publiés par la classe politique mondialiste québécoise asservie au Capital et leurs vassaux médiatiques, ainsi que par le pseudo dissidence ne laissent pas non plus indifférent.

Un individu honteux !

Quel genre d’individu peut abattre de sang froid des personnes qui auraient le tort d’être musulmanes ? D’où sort ce déséquilibré ? Une personne sans histoire selon ses proches [1]. Mais alors, pourquoi de tel actes ? Incompréhensible, à moins de connaitre le fin fond de l’histoire. On peut quand même remarquer le regard vide et parfois absent en observant les photos de l’individu, disponibles sur les sites des médias. Ses photos qui proviennent de sa page Facebook, montre quelque chose d’inhabituel : il donne l’impression d’avoir subi un lavage de cerveau. Il n’a pas le regard des personnes narcissiques qui composent la communauté de Facebook.

L’enquête révèlera peut-être les motifs de ce psychopathe qui a laissé dix-sept enfants dans le deuil, dans un monde déjà fragilisé par la médiocrité ambiante.

Une classe politique honteuse !

Ces crimes interviennent au moment où des questions sur l’avenir du Québec font rage dans la société. Après le passage de Bernard Gauthier dans l’émission “Tout le Monde en Parle”, un déluge de critiques a été adressé à ce dernier sur ses propos, notamment sur l’immigration. C’est la société du spectacle qui s’indigne (médias, politiciens, féministes etc…) par l’intermédiaire des esclaves des réseaux sociaux.

Place maintenant au spectacle de la politique politicienne : les commentaires postés sur les médias sociaux donnent la nausée tant ils laissent l’impression d’une récupération politique et idéologique. Ces gens ne peuvent se mettre dans une posture digne tels nos anciens dirigeants qui avaient autrement plus de classe, il faut en rajouter, ainsi on peut lire quelques exemples de commentaires :

«[…]. Il faut qu’ensemble, on continue à bâtir une société ouverte, accueillante et pacifique» Philippe Couillard [2]

«Au lieu de construire des murs, il faut construire des ponts.» Rita de Santis [2]

«Je tiens en partie responsable un président des É-U islamophobe qui propage la haine. C’est dangereux. #polqc #Quebecshooting» Amir Khadir [2]

« […] Quand l’intolérance passe des discours aux meurtres, la solidarité est essentielle.» Manon Massé [2]

Tous ces commentaires sont révoltants ! Tout le monde est évidemment consterné par cette tuerie, nul besoin d’en rajouter, mais les auxiliaires du Capital ont quelque chose à refourguer : le fameux vivre-ensemble, terme abusif au service de la logique marchande.

Une « dissindence 2.0 » honteuse !

Il faut aussi dire un mot sur certaines personnes issues de la dissidence qui trouvent encore le moyen de trouver des excuses à Bissonnette : “c’est pas sa faute, il évolue dans un environnement féministe et immigrationniste qui l’oblige à se taire, …”. Deux choses sautent aux yeux : l’antigauchisme primaire qui fait passer le bourreau pour une victime, et le réflexe gauchiste de ces mêmes antigauchistes qui (comme les gauchistes qu’ils dénoncent d’ailleurs) sont dans un déni du monde réel : le Québécois moyen (et nombre de nationalistes ne dérogent pas à la règle !) sombre complaisamment dans la médiocrité ambiante, peu nombreux sont ceux qui poussent autrui à s’élever au lieu de se braquer dans une posture destructrice. On n’est plus enraciné, on est simplement “anti-immigration”. On n’a plus VLB ou Félix Leclerc sur sa table de chevet, on a simplement besoin de cinq minutes de recherche sur Google pour trouver des chiffres, des pourcentages, des citations dont on ne connaît pas le contexte, mais qui vont nous conforter dans nos opinions.

Des médias honteux !

Les vassaux des politiques, les médias, se comportent de manière identique à leurs maîtres. Alors que l’enquête n’a pas commencé en ce début de lundi, le besoin de porter des accusions est pressant. Eux aussi ont quelque chose à vendre. C’est dans ce cadre que les médias invitent Martin Geoffroy [3], un soi-disant expert qui s’exprime ainsi : « On ne tue pas si on n’est pas radicalisé. On ne tue pas si on n’a pas des opinions radicales » [3] Vous rendez vous compte cher lecteur ? Si vous critiquez la société marchande ou le capitalisme de façon radicale, il est probable que vous passiez aux actes selon ce pseudo expert. Mettons tout de suite les cartes sur table, ce personnage est dangereux pour la liberté d’expression et pour la liberté des citoyens. Toute critique radicale mènera forcément à un meurtre selon lui. N’est-ce pas là une façon radicale de penser ?

« Si on regarde le gouvernement anti-immigration de Trump, ça laisse croire à ces gens-là qu’ils sont légitimés d’agir par certains politiciens, certains chroniqueurs » [3], précise M. Geoffroy. Les gens sont-ils idiots à ce point-là M. Geoffroy ?

« Ils ne veulent pas qu’il y ait de chrétiens modérés, de musulmans modérés dans la société. Ils veulent une guerre mondiale entre eux, les radicaux, et tout ce qui est modéré et ce qui représente le vivre ensemble, la tolérance, auxquels on est habitués dans le monde occidental. Ils veulent mettre ça à terre et instaurer des gouvernements extrémistes », [3] précise le pseudo chercheur qui omet de parler des trois derniers mois catastrophiques d’Obama sur le plan international.

Voilà la méthode pour détruire toute idée politique construite autour d’une vraie nation souveraine hors de portée de l’élite mondialiste et de ses auxiliaires. Combien de gens auront écouté M. Geoffroy et prendrons sa parole pour une parole divine ? Encore une fois, que de propos indigestes ! L’indépendance, la vraie, a de mauvais jours devant elle. Alors que la propagande au service du Capital bat son plein, le nombre de victimes se fait grandissant de jour en jour ici et ailleurs.

Sale temps sur la planète !

Notes

[1] www.journaldequebec.com

[2] www.journaldequebec.com

[3] www.journaldequebec.com

Bonnet des Patriotes

Consulter aussi

Pourquoi les USA n’auraient jamais dû exister

Un article d’Adam Gopnik dans The New Yorker a mis en rage les énergumènes de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close