Document Politique : Aquarius

Aquarius: Comment faire pour vaincre dans la société liquéfiée d’aujourd’hui. Gabriele Adinolfi. Printemps 2018 (printemps 2019 pour la traduction française).

Nous vivons une époque de transformations rapides et radicales, allant au-delà de tout ce que l’on pouvait attendre. Celle qui a été baptisée “mondialisation” est caractérisée par une révolution technologique qui a déferlé sur les conceptions mêmes du temps et de l’espace, sur les marchés, sur les frontières, sur l’imaginaire, sur le langage et sur les communications. C’est l’avénement de l’Ère des satellites, avec l’affirmation de ce que Geminello Alvi a appelé les “Nomos de l’air”, coïncidant avec le passage à l’ère du Verseau.

Une révolution ayant pesé sur notre quotidien tout autant que sur celui de l’industrie ou de la production d’électricité, et qui a changé profondément notre mode de relation aux autres, jusqu’à produire une mutation anthropologique profonde et peut-être définitive.

A cette révolution, il s’en est ajouté d’autres : les explosions démographiques dans le tiers-monde et les déclins démographiques du Nord, dans un monde toujours plus interconnecté et en continuel mouvement. Cela est en train de produire en Europe ce qui a été défini comme le Grand Remplacement de la population, que de Benoist interprète plus correctement comme la Grande Transformation, caractérisant avant tout le déclin biologique en cours dans une Europe encore trop riche et déjà trop vieille.

Satellites et mutations démographiques ont désormais rendu périmées et désuètes les souverainetés étatiques de l’époque jacobine et transformé la géographie politique mondiale, où ne peuvent plus avoir voix au chapitre et disposer de marges d’autonomie et de liberté que les seuls acteurs de dimension continentale ou sous-continentale.

Le tout se produit alors que l’axe du monde vient de se déplacer de l’Atlantique au Pacifique, accentuant notre déclin et suscitant, dans le même temps, l’aiguillon pour un sursaut stratégique de renaissance qui, pour l’instant, reste circonscrit à quelques élites politico-économiques.

Nous vivons, par conséquent, une période très particulière : un peu comme si, dans le passé, étaient survenus en même temps l’avènement de l’électricité, le passage de l’ère féodale à celle des nations et l’abandon de la centralité méditerranéenne, le tout dans des conditions de mort biologique. Face à une situation beaucoup moins compliquée, l’Italie du XVIème siècle, par exemple, recula du centre à la périphérie du monde et dut attendre plus de trois siècles pour se relever… Lire la suite en téléchargeant le document en format Pdf (lien ci-dessous).

Pièce Jointe à Télécharger

0 0 voter
Évaluer l'article
PARTAGER
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
N'oubliez pas de commenter!x
()
x

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close