Accueil SAVOIRS Culture (page 2)

Culture

Céline et la dégénérescence de la littérature

Céline a toujours gagné de l’argent en écrivant. Il s’en vante. Mais il fait le point après la guerre et tout va mal. On n’a plus que vingt-cinq lecteurs (je confirme !). « Allez pas croire un seul zéro de tous ces prétendus tirages à 1000.000 ! 40.000 !… et même 400 …

Lire la suite »

Céline et Oscar Wilde contre la horde humanitaire

Esprit provocateur, paradoxal et insaisissable, Oscar Wilde ne cesse de nous émerveiller plus de cent ans après sa mort, à la manière d’un Nietzsche ou du génial Chesterton d’Orthodoxie (« le monde moderne n’est pas mauvais ; il est même trop bon ! »). Dans son opuscule sur le socialisme, …

Lire la suite »

Céline, la pharmacienne et l’attentat contre Adolf

En écrivant mon livre Céline*, je redécouvre de crus passages. Un des sommets c’est la piscine allemande à la fin de la guerre avec la pharmacienne – pendant l’attentat contre Adolf. C’est au début de Nord. « En fait, notre demoiselle avait tout fait depuis son arrivée, trois semaines, que tous …

Lire la suite »

Céline, le pognon et le manteau de fourrure

Commandement célinien numéro un : il ne faut pas faire marcher le commerce ! La gaité le rend triste, et toute prospérité ! « Le commerce est le chancre du monde », il le dit et le répète. Il en dirait des choses sur les dettes de nos cent nations ! Dans une de ses lettres …

Lire la suite »

Cinéma : éloge du génie premier de Robert Flaherty

La référence au paganisme suppose une référence obligée à la terre, au cosmos, à une vie ordinaire qui n’a rien d’ordinaire, à une poésie du quotidien dont le citadin est bien loin. Elle est aussi une célébration du monde, célébration qui dans le cadre du cinéma pourra bien se passer …

Lire la suite »

Comment Heine, Balzac et Tolstoï décrivirent Hitler

Le nationalisme moderne a puisé ses sources les plus magiques dans le romantisme et ses matins de magicien. L’appel à l’irrationnel est une donnée essentielle de ce mouvement. On se souvient de ces lignes emportées de Chateaubriand : « La nuit, lorsque l’aquilon ébranlait ma chaumière, que les pluies tombaient …

Lire la suite »

Comment redécouvrir la céréale européenne

Je viens d’un pays dont le fleuve magique était adoré par le génie de Gogol, et dont le peuple, depuis des temps immémoriaux, était considéré comme un laboureur. Il est impossible d’imaginer mon pays sans les vastes nappes des champs – verts, blancs et dorés où poussent toutes sortes de …

Lire la suite »

Conan, archétype du héros indo-européen

Parmi les grands noms de la littérature touchant aux domaines symbolique, mystique et parfois même (consciemment ou non) initiatique, le nom de Lovecraft occupe sans nul doute une place fondamentale ; le mythe de Cthulhu et le Necronomicon ont marqué et façonné l’imagination de plusieurs générations, dans l’esprit desquelles Lovecraft …

Lire la suite »

Discours de réception de M. Andreï Makine

Andreï Makine, ayant été élu à l’Académie française à la place laissée vacante par la mort de Mme. Assia Djebar, y est venu prendre séance le jeudi 15 décembre 2016, et a prononcé le discours suivant : Mesdames et Messieurs de l’Académie, Il y a trois cents ans, oui, trois …

Lire la suite »

Dostoïevski et les maîtres du crédit

L’antisémitisme est universellement considéré comme le propre d’esprits inférieurs et pleins de ressentiment, de médiocres sans envergure ni talent. Parmi ces nullités, Voltaire, Balzac (lisez le cousin Pons), Gogol, Poe, Céline, Chesterton, TS Eliot, Shakespeare, Juvénal, Tacite, sans oublier… Dostoïevski. Dostoïevski, cet être indigne de lacer les souliers de BHL, …

Lire la suite »