Accueil ACTU Politique Comment la vie de beaucoup devient misérable en occident

Comment la vie de beaucoup devient misérable en occident

 

Comment la vie de beaucoup devient misérable en occident… Et pourquoi les antisystèmes ont tort

30 à 60 % des Français vivent à découvert ; mais 38% des espagnols n’ont pas 650 euros devant eux ; Michael Snyder a donc tort de dramatiser car les 47% d’américains qui n’ont pas 400 dollars devant eux reflètent une situation normale dans nos pays développés et non catastrophique… Rassurez-vous lecteurs, il n’y aura pas de planche de salut, fût-elle à billet…

 

On commence par Le Point :

« Près d’un Français sur trois survit à découvert. Seuls 35 % des Français ne vont jamais au-delà de leur découvert bancaire autorisé, tandis que 28 % sont dans le rouge tous les mois.

Quelque 28 % des Français dépassent leur découvert bancaire autorisé au moins une fois par mois…

Les Français dépensent ce qu’ils n’ont pas. Selon une étude Panorabanques.com, la majorité des Français dépassent au moins une fois par an leur découvert bancaire autorisé, puisant ainsi dans ce qu’ils n’ont pas et devant par la suite s’acquitter des frais bancaires afférents. « Un petit tiers (28 %) des Français franchissent la limite au moins une fois par mois, la moitié (49 %) une fois par trimestre ou plus et les deux tiers (65 %) une fois par an ou plus », peut-on lire dans le communiqué. Un tiers des Français déclarent cependant ne jamais dépasser la limite du découvert autorisé… lorsqu’ils en bénéficient. Car un peu plus de 70 % des Français souhaitent que leur banque leur accorde une autorisation de découvert, ou une autorisation plus importante lorsqu’en ils sont déjà bénéficiaires. L’objectif : pouvoir se donner quelques jours de répit ou faire face à une situation passagèrement compliquée.

Les femmes plus souvent dans le rouge

Même les « bons élèves » souhaitent en effet bénéficier d’une marge de sécurité : 43 % des personnes qui ne sont jamais à découvert aimeraient tout de même disposer d’une autorisation, selon l’étude. Par ailleurs, les femmes seraient plus souvent dans le rouge que les hommes puisque 32 % d’entre elles déclarent être en dépassement de découvert tous les mois, tandis que seulement 24 % de la gent masculine se trouve dans cette situation. Enfin, 40 % des hommes sont irréprochables en matière de dépassement de découvert bancaire. Là encore, les femmes sont à la traîne, avec seulement 31 % d’entre elles restant toujours dans le vert. »

 

La Tribune :

« Encore plus inquiétant, la proportion, parmi ces Français, de clients étant dans le rouge au moins une fois par mois : 23%. Ils sont 21% à l’être au moins une fois par trimestre et 16% à l’être « seulement » une fois par an. Deux signes sont toutefois encourageants dans l’étude de Panorabanques : la part de Français à découvert tous les mois a baissé de 5 points depuis 2013. Et à l’inverse, celle des Français qui ne sont jamais à découvert a grimpé de 5 points pour atteindre 40% en 2017. »

https://www.lasexta.com/noticias/economia/mas-millones-espanoles-viven-menos-350-euros-mes_20161014580080d60cf2a2e945bf55e0.html

https://www.businessbourse.com/2016/04/24/47-des-americains-ne-peuvent-meme-plus-sortir-400-dollars-pour-couvrir-une-visite-aux-urgences/

https://www.theatlantic.com/magazine/archive/2016/05/my-secret-shame/476415/

 

http://www.lepoint.fr/economie/pres-d-un-francais-sur-trois-vit-a-decouvert-15-07-2013-1705112_28.php

 

 

 

 

Consulter aussi

Canicule, orages, pouvoirs publics : Flaubert et notre abrutissement climatique…

par Nicolas Bonnal   Sur le changement climatique –  je me demandais depuis combien de …

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des