Accueil ACTU Politique Du Hall de Sciences-Po. aux Rives de l’Absurdie : Une Saga macroniste !

Du Hall de Sciences-Po. aux Rives de l’Absurdie : Une Saga macroniste !

La présidence d’Emmanuel Jupi Macron, à bien des égards, est marquée par une forme de poisse, dont le proche avenir, nous donnera les résultats aux élection européennes. Quoi qu’il en puisse être, après avoir réussi, avec les difficultés que l’on connaît, à trouver une tête de liste, le moins que l’on puisse dire est que l’intéressée, Nathalie Loiseau, n’y brille pas par ses performances. Comble du grotesque, Mediapart vient de nous apprendre que la dame avait figuré en bonne place sur une liste du… GUD, syndicat étudiant de, horresco referens1, droite extrême. Une affaire qui montre combien l’amateurisme, l’improvisation & l’incompétence pardonnent assez peu en politique. Titre d’inter librement inspiré de l’hymne officiel de l’US Marine Corps (USMC), The Halls of Montezuma, dont les paroles ont été écrites en 1879, en référence à la Guerre Mexico-américaine où les Marines occupèrent Mexico & le Fort de Chapultepec, ainsi qu’à la Bataille à Tripoli lors de la Guerre de Tripoli (1801-1805). L’air a été emprunté aux Couplets des Hommes d’Armes écrit en 1867 pour la seconde version de l’opéra-bouffe Geneviève de Brabant d’Offenbach. Retour donc sur quelques ineffables, mais bien réelles, Loiseauteries, auxquelles la poussive conférence d’Emmanuel Jupi Macron, n’aura pas apporté de remède.

| Q. Vous n’épargnez guère les têtes pensantes de la Macronie ?

Jacques Borde. (Éclat de rires) Pensantes ? C’est vite dit ! Disons que je trouve, tout particulièrement, sa tête de liste aux Européennes l’inégalable Nathalie Loiseau, (qu’on dit, désormais distancée de trois points par celle conduite par Jordan Berdella) que ces gens ont une tendance aggravée à sombrer confusément dans ce que j’appellerai, pour faire plus chic, l‘altérité cognitive avec les brachycères.

Les enc… de mouches, si vous préférez !…

Ainsi, « Ce que j’ai hérité de mon grand-père, c’est la détestation de l’extrême-droite », nous a assuré le cœur sur la main Nathalie Loiseau. Y compris lorsqu’à Sciences-Po., elle a figuré sur la liste que présentait le… GUD ? Réussir à passer par Sciences Po. sans se rendre compte qu’on roule pour une organisation d’esstrême-droaaaate. Faut le faire !

J’avais eu l’opportunité d’apprécier la nullité et l’autisme géopolitique de pontes de cette vénérable usine à gaz germanopratine qu’est Sciences Po. lors de mes missions au Levant arabe (à Tripoli, notamment) : arrogance, manque de tact, irrespect, incompétence, mise en danger d’autrui, etc. ! Mais, là, La Loiseau les coiffe tous au poteau.

Notez, à propos de Dame Loiseau que, par son entremise, le GUD va avoir un député européen ! Comme quoi, elle nous aura tout fait ! Y compris un remake du duel (sic) assassien GUD Vs FNJ, dont certains se rappellent…

| Q. Un peu anecdotique tout de même ?

Jacques Borde. Non, je ne crois pas. Révélateur d’une propension, quasi-pathologique, au mensonge, plutôt. À quel moment, est-il possible de valider, ou d’accorder le plus petit crédit à ce qui sort de la bouche de Nathalie Loiseau ? Quand dit-elle une once de vérité ? Quand nous ment-elle éhontément comme la dernière des fripouilles ?

| Q. À ce point-là ?

Jacques Borde. Reprenons les choses dans l’ordre :

1- lundi, Mediapart nous sort que que Nathalie Loiseau a figuré sur liste apparentée à l’extrême-droite (ciel, saperlipopette et toutes ces sortes de choses) à Sciences Po. Paris, en 1984. Temps antiques, s’il en fut.
2- à lire, le Parisien, des proches de Marine Le Pen comme Frédéric Châtillon – figure connue du Tout-Paris estudiantin à cette époque-là, est-il utile de rappeler – appartenait à ce syndicat étudiant émanation du Groupe union défense (GUD), lui aussi connu comme le loup blanc (suprémaciste, probablement…).
3- dans un premier mouvement, La Loiseau affirme sentencieusement que le document en question « est un faux ». Ah, mais !…
4- deuxième mouvement : La Loiseau, moins sûre d’elle même, nous confie n’en avoir « aucun souvenir ». Tiens, je croyais que le document en question n’existât point !
5- tertio, la distraite jure regretter « d’avoir été associée à ces gens-là ». Bique ose, « À ce moment-là, j’ai été, d’après mes recoupements – parce que pour être tout à fait honnête j’avais complètement oublié cet épisode –, approchée pour participer à une liste qui voulait accentuer le pluralisme à Sciences-Po., alors quasi inexistant, et qui cherchait des femmes. J’ai dit oui ».

Chapeau à Mamie Loiseau. J’ai entendu bien des adjectifs pour qualifier le GUD, que j’ai odieusement fréquenté, mais en tant que membre d’une chapelle rivale2, c’est la première fois que j’entends labelliser par ceux d’en face de « pluralisme » mes camarades de halls GUDards. Mais, bon, il a un début à tout !

Résumons la pitoyable Affaire Mediapart Vs Loiseau :

1- Loiseau : « Votre document est un faux ». Mediapart : « On l’a authentifié ».
2- Loiseau : « Je n’en ai aucun souvenir ». Mediapart : « Le voici ».
3- Loiseau : « Je regrette d’avoir été associée à ces gens-là ».

Catholique pratiquante mais pro GPA, il y a de la schizophrénie galopante chez cette dame. Au passage, est-il prudent de confier la part française du trousseau européen à quelqu’un d’aussi peu fiable? Car, de toute évidence, La Loiseau ment comme elle respire. En effet, que dit-elle sur Cnews ? « Si j’avais voulu rester d’extrême-droite… ».

Ah, mais « rester », ça veut bien dire que tu l’étais fachotte. Arrête de nous prendre pour des billes. Ou, alors, va apprendre le français !…

| Q. En coulisses, vous me parliez d’Absurdie. Quid, alors, de l’annonce de la Mairie de Paris de fournir des escortes aux femmes dans certains quartiers de la capitale ?

Jacques Borde. Oui, absurde, mais aussi logique tant l’aberration de la décision saute aux yeux.

Par ailleurs, notons la réaction de Lydia Guirous qui s’interroge : « Sommes nous en Afghanistan ? En Arabie Séoudite ? Non à Paris, capitale de la France. Voilà où mène l’aveuglement volontaire de cette gauche qui refuse de voir la montée du communautarisme islamique et ses conséquences sur les droits des femmes ! Un réveil tardif après des années d’inaction! ».

| Q. Vous êtes contre ?

Jacques Borde. Les escortes ? Pour. Mais parce confrontés à une situation ubuesque et intenable, nous n’avons plus le choix.

Au-delà, se pose l’immense (ir)responsabilité des pouvoirs publics qui, en toute impunité – voire parfois, ce qui est pire, en totale collaboration – ont ainsi laissé se développer des zones de non-doit ou plutôt de Charia. Car, c’est bien de ça qu’il s’agit. Car, je ne pense pas que beaucoup de suprémacistes lapons ou Bikers mongols3 aient quelque-chose à voir dans la prise de cette décision.

| Q. Un problème social ou sécuritaire ?

Jacques Borde. Ni l’un, ni l’autre, désolé. Tout ceci relève du terrorisme takfirî et du kulturkampf remplaciste que conduisent sur le sol national Al-Dawla al-Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (ISIS/DA’ECH)4, ses proxys et ses idiots utiles islamo-gauchistes.

Ceux qui, dès le début, ont nié qu’il ait jamais eu des viols en réunion dans l’Allemagne merkelienne livrée aux flux migratoires. Or, il suffit de lire les publications takfirî et de suivre quelques prêches sur les media de nos amis (sic) wahhabî (Arabie Séoudite, Qatar), pour comprendre combien le viol est une arme légitime aux yeux des adeptes de la doxa takfirî.

Naturellement, tout ceci ne serait pas possible avec des forces de l’ordre appliquant les lois existantes !

| Q. Vous trouvez ?

Jacques Borde. Oui. Prenons un autre exemple. Les déplacements d’argent et de valeurs sont confiés à des sociétés de transports de fond employant des personnels armés. Cela pour se prévenir d’attaques à main armées. Mais, en amont, police et justice ne tolèrent pas que des bandes de truands cagoulés et en armes investissent durablement ou de manière permanente, l’espace public, en attendant paisiblement que passent à leur portée des fourgons lestés de billets ?

Pourquoi est-ce le cas pour des bandes communautarisées de harceleurs et de violeurs de rue ?

| Q. Pensez-vous que le débat sur ces questions de société puisse aller de pair avec des dérapages comme lorsque Marine Le Pen compare les migrants à des éoliennes ?

Jacques Borde. Ah oui, la présidente du Rassemblement national (RN)5, Marine Le Pen, a eu ce trait d’esprit de dire que « Les migrants, c’est comme les éoliennes : tout le monde est d’accord pour qu’il y en ait mais personne ne veut que ce soit à côté de chez lui ».

Je trouve l’allégorie plutôt drolatique, en fait. Et assez réaliste qui plus est…

| Q. Réaliste ? En quoi ?

Jacques Borde. Simplement ceci : parmi tous les groupies impénitents du droit-de-l’hommisme (artistes, intellos, membres des media, de la finance, etc.) devinez combien ont eu le réflexe d’accueillir chez eux des migrants ? Le chiffre est plus proche de zéro que de dix. Et, là, je vous parle au niveau européen.

Remarquez, c’est comme tous ces politiciens – principalement Français et Italiens, en Europe je veux dire – qui sont contre la légitime défense et le droit pour les citoyens de détenir des armes :

1- la plupart d’entre eux sont protégé par des dizaines de bodyguards.
2- ces gardes du corps, dans la majorité des cas, leur sont fournis par l’État, aux frais des contribuables, il s’entend.

On a même vu des pointures de la gauche financiarisée italienne se lancer dans de féroces diatribes anti-armes entourées de leurs… porte-flingues ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Absurdie, disiez-vous ?…

Notes

1 Le Grand Robert de la langue française définit la locution latine Horresco referens en ces termes : « Je frémis d’horreur en le racontant ». Locution tirée de l’Énéide (II:204) de Virgile. De horresco et refero.
2 Élu du Front des étudiants nationalistes (FEN).
3 Ça existe. Tout comme de le Heavy metal mongol (excellent).
4 Ou ÉIIL pour Émirat islamique en Irak & au Levant.
5 Ex-Front national (FN).

 

Consulter aussi

Comment Apollo et la NASA ont hypnotisé le monde

Comment Apollo et la NASA ont hypnotisé le monde Des mauvais plaisants mettent en doute …

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de