Demain : on rase gratis !

L’administration Salmān a sous le coude un plan pour diversifier l’économie du royaume, trop dépendante du pétrole, et l’a soumis à l’approbation du gouvernement, selon  l’agence officielle Spa.

Le Programme de Transformation Nationale (PTN) est conçu en application de Vision 2030, un document en 84 pages publié en avril 2016 par le vice-prince héritier et ministre séoudien de la Défense, Mohamed Ibn-Salmān Āl-Séʻūd, .

Au cœur de la Vision (sic), figure la cession de moins de 5% du géant pétrolier public Saudi Aramco. L’argent généré de cette vente devra faire partie d’un fonds d’investissement doté de 2.000 milliards de dollars, le plus grand au monde.

Les bénéfices à tirer de ce fonds d’investissement devront aider à trouver une alternative aux recettes pétrolières, qui ont baissé de moitié depuis 2014 sous l’effet de la chute des prix du brut.

Cette baisse a amené les autorités à accélérer les efforts pour diversifier l’économie séoudienne qui dépend à 70% des recettes pétrolières.

Toujours selon Spa, la principale instance de coordination, le Saudi Council of Economic & Development Affairs (Ceda), présidé par SAR Mohamed Ibn-Salmān Āl-Séʻūd, a décidé dimanche de soumettre « la version finale » du PTN au Conseil des ministres, qui se réunit lundi.

PARTAGER

Consulter aussi

Bitcoin en pleine fièvre

La France se retrouve à présent dans cette période un peu délicate où son ancien …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close