Prêts à recevoir quiconque !

Le nouveau patron de la Défense israélienne met les points sur les I.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman1, a entamé, le 7 juin 2016, sa première visite sur le Front nord, à la frontière avec le Liban. Point clé d’où il a averti les pays voisins d’Israël : « J’espère que chacun a bien compris, dont nos voisins, et en tout cas, je conseille à personne de nous tester »2 .

Lieberman été accompagné du Rosh Ha’Mateh Ha’Klali3, le Rav Alouf4 Gadi Eizenkot, et a rencontré le chef du Commandement Nord, l’Alouf (major-général) et ancien patron du  Agaf Ha’Modi’in5 Aviv Kochavi, ainsi que d’autres officiers supérieurs .

« J’ai reçu une évaluation de ce domaine, qui est toujours une zone sensible, et je peux vous affirmer que notre frontière nord est entre de bonnes mains », a ajouté Lieberman à son auditoire.

À bon entendeur, visiblement.

Notes

1. Pas si bourrin (sic) que le dépeignent ses détracteurs, parle quatre langues : l’hébreu, le russe, le roumain et l’anglais et est, depuis 1999, rédacteur en chef de la revue Yoman Yisraeli.

2.  Ynet (7 juin 2016).

3.  Abrégé en Ra’Mat’Kal, chef d’état-major israélien.

4.  Lieutenant-général.

5.  A’Man, SR militaires israéliens.

PARTAGER

Consulter aussi

Boulette ou coup de maître ? Trump met le JCPoA en mort clinique… [1]

N’en déplaise à ses détracteurs, Donald Teflon Trump, prenant tout son petit monde de vitesse …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close