Accueil FOCUS Zoom Le programme du saint Sépulcre – Milan 23 mars 1919

Le programme du saint Sépulcre – Milan 23 mars 1919

Proclamation de la République italienne.

Décentralisation du pouvoir exécutif, administration autonome des régions et des communes confiées aux organes législatifs respectifs.

Souveraineté du peuple exercée par le suffrage universel. Vote des femmes. Garantie de l’initiative populaire, du référendum et du vote.

Extirpation de la bureaucratie irresponsable et réorganisation des anciens organes administratifs étatiques.

La fonction de l’Etat sera limitée à la direction civile et politique de la vie italienne.

Abolition du Sénat.

Abolition de la police politique et constitution d’une garde civile communale et nationale.

Une magistrature d’élite, indépendante du pouvoir exécutif.

L’abolition de tous les titres de caste, nobiliaires, et de tous les ordres chevaleresques.

Abolition de la conscription obligatoire, désarmement général, interdiction de la fabrication de toutes armes de guerre.

Liberté d’opinion, de conscience, de religion, d’association, de publication, de propagande, d’agitation, que cela soit individuellement ou collectivement.

Système d’éducation général ou professionnel ouvert à tous. Garanti de la liberté des enseignants. Bibliothèques gratuites.

Soins médicaux de qualité. Amélioration de l’hygiène sociale et de toute forme d’assistance.

Suppression des sociétés anonymes et financières.

Suppression de toute espèce de spéculation, des banques et de la bourse.

Recensement et taxation de la richesse privée.

Confiscation des rentes improductives.

Prohibition du travail pour les moins de seize ans.

Journée de travail de huit heures.

Confiscation des surprofits de guerre. Sanction des parasites qui ne se rendent pas utiles à la société. Taxation de l’héritage. Confiscation des biens ecclésiastiques pour en faire don aux institutions d’assistance.

Réorganisation de la production sur une base coopérative et avec la participation des travailleurs aux intérêts.

La terre aux paysans associés en coopératives.

Gestion des industries, des transports et des services publics confiée aux syndicats des techniciens et des travailleurs.

Abolition de la diplomatie secrète.

Police basée sur la solidarité du peuple et sur son indépendance au sein d’une fédération d’Etats.

Consulter aussi

Macron : la divine surprise

Article disponible dans le numéro 79 de la revue REBELLION, inspiré d’une conférence donnée par …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close