Accueil ACTU Politique Primaire à gauche : un sondage donne Hollande battu par Montebourg

Primaire à gauche : un sondage donne Hollande battu par Montebourg

Manuel Valls pourrait quant à lui se placer en tête de la primaire, face à l’ancien patron de Bercy, mais reste incapable de se hisser au second tour de la présidentielle face aux candidats LR et FN.

«Si j’y vais, c’est pour gagner, pas pour figurer», expliquait ce dimanche, François Hollande, cité par le JDD. Une perspective qui semble s’éloigner un peu plus ce lundi. Au lendemain de l’officialisation de la participation d’Arnaud Montebourg à la primaire PS, l’ancien ministre de l’économie fait déjà la course en tête, selon un sondage BVA paru ce lundi dans la presse régionale. Dans un premier scénario, le chef de l’État se décide à faire campagne face à son ancien ministre du redressement productif et se trouve battu. Dans une seconde hypothèse, il renonce à briguer un second mandat: Manuel Valls apparaît dès lors comme un meilleur candidat que le président sortant.

Face à Montebourg, les “hollandais” peuvent avoir au moins la satisfaction de voir leur champion faire la course en tête en premier tour. Le président de la République obtiendrait 43% des suffrages au premier tour, devant le chantre du made in France, crédité pour sa part de 33%. C’est un autre candidat marqué à la gauche du PS, Benoît Hamon, qui ferait alors office de troisième homme avec 14% des voix. De quoi distancer largement la ligne «réformiste» et plus libérale du chef de l’État au second tour. François Hollande serait battu grâce au bon report de voix dont bénéficierait son adversaire: il atteindrait 48% au second tour contre 52% pour Montebourg.

L’autre hypothèse fait de Manuel Valls le champion de l’exécutif sortant. Ce dernier ferait la course en tête au premier tour, avec 44% des votes contre 31% pour Arnaud Montebourg. Au second tour le chef du gouvernement maintiendrait une courte avance avec 51% contre 49%. À noter que le premier ministre engrange un maximum de soutiens en dehors du parti, puisque 80% des sympathisants PS déclarent préférer Arnaud Montebourg. Cependant, si l’on se projette dans le premier tour de la présidentielle, Manuel Valls reste encore distancé par les candidats FN et LR, et ne parvient pas à se hisser au second tour.

Ce sondage a été effectué sur 10.000 Français âgés de plus de 18 ans, interrogés par internet du 13 au 20 septembre dernier. A noter que 4% des électeurs ont déclaré leur intérêt pour la primaire PS, soit 1,8 million de votants. Un chiffre en baisse si l’on compare avec l’édition de 2011 qui avait mobilisé 2,7 millions de votants. François Hollande devrait préciser ses intentions au mois de décembre, dans la foulée des résultats de la primaire de la droite. La primaire socialiste, annoncée par Jean-Christophe Cambadélis, est attendue pour le mois de février 2017.

Le Figaro

Consulter aussi

Macron-Président ! Premiers pas, Controverses & Craintes du… sur place [1]

Le Roi est mort ! Vive le Roi a-t-on envie de dire. C’est peu de le …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close