La Slovénie interdit la privatisation de l’eau potable

Portée à l’origine par le mouvement associatif local, cette initiative a été votée le 16 novembre par le parlement slovène.

L’eau étant un bien commun, peut-on la confier à des intérêts privés ? La Slovénie a tranché… et la réponse est non ! Pour la première fois dans l’Histoire, un pays de l’Union européenne a inscrit le droit à l’eau potable dans sa constitution et en interdit formellement toute forme de privatisation. Lumière sur une décision qui, pour beaucoup, apparaîtra exemplaire.

PARTAGER

Consulter aussi

La Chine publie le rapport annuel sur les droits de l’homme aux Etats-Unis

La Chine a publié, jeudi, un rapport sur l’état des droits de l’homme aux Etats-Unis. …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close