Accueil ACTU Société Masturbation, Mémoire & Haine de soi !

Masturbation, Mémoire & Haine de soi !

L’Euro 2016 sous l’égide de la bien-pensance, de la connerie, ou pire, du djihâdisme ? À vous de voir ?…

Emprise. Des voix s’élèvent pour interdire aux supporters anglais de porter des uniformes de Croisés ?

Jacques Borde. Oui, j’ai vu ça ! It’s a joke ! Mais, enfin jusqu’où vont se nicher la veulerie et la bêtise ?

La veulerie parce que – à contrario des tueurs takfirii et antisémites du Musée juif de Bruxelles, de l’Hyper-Casher, du Bataclan et d’ailleurs – ces aficionados du ballon rond n’ont aucune hidden agenda en dehors de se divertir. Que je sache, même équipés de pied en cap comme des combattants médiévaux, ces preux fictifs n’ont pas, sauf surprise de dernière minute, l’intention de se jeter à la gorge de quiconque au marteau d’armes1 ou au brand d’arçon2.

La veulerie parce que si d’autres que les spectateurs de ces festivités sont, et je pèse mes mots, assez cons, pour instrumentaliser cet aspect de la fête, c’est plutôt eux qu’il faut enfermer à double tour. Voire les prier d’aller vivre dans d’autres pays que ceux de notre vieille Europe si ces pans de notre histoire commune leur titillent à ce point des méninges passablement ravagées par l’obscurantisme.

D’ailleurs, préventivement et tant que nous y sommes, ne devrions-nous pas épargner – vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà – à nos voisins espagnols toute référence à Napoléon, dont les troupes leur menèrent une guerre peu courtoise ? Ou encore veiller à ne pas évoquer tout ce qui pourrait rappeler la Guerre de Trente ans3 à ceux d’outre-Rhin ? Ou les Sacs du Palatinat : le premier dû, en 1674, aux troupes de Turenne ; le second à porter à charge ses armées de Louis XIV, en 1688-1689. Etc., etc. !

La bêtise parce que ceux qui sont derrière cette oukase imbécile font preuve d’une ignorance crasse de cette période de l’Histoire que sont les guerres médiévales et les Croisades…

Emprise. Comment cela ?

Jacques Borde. Oh, pour plusieurs raisons.

D’une manière générale, ces supporters ne se déguisent pas, à proprement parler, en Croisés. Ce qu’ils arborent, c’est le drapeau… anglais ! Certes les loueurs de ce genre de costumes n’ont pas nécessairement une maîtrise d’Histoire. On pardonnera donc à nos costumés d’outre-Channel4 de ne pas être nécessairement au taquet quant à l’aspect qu’ils ont et auront. Ensuite, n’en déplaise à nos coupeurs de cheveux en quatre, s’il fallait s’offusquer que des Anglais se travestissent en Anglois ou Goddons, voire… Croisés, d’autres que des musulmans pourraient y trouver légitimement à redire…

Emprise. Qui donc ?

Jacques Borde. Dans le désordre :

1- Les Français, sacrebleu ! Les supporters de la Perfide Albion, comme vous dites, ne ressembleront-ils pas à nos ennemis de la Guerre de Cent ans ?

2- Les Écossais, passés sous le joug goddon depuis belle lurette.

3- Les Irlandais, dont un bon tiers de leur île (les comtés du Nord) est toujours occupé par des troupes britanniques.

4- Enfin, nos compatriotes juifs qui, eurent à se plaindre et pas qu’un peu, du comportement de la soldatesque (pas seulement anglaise) se croisant et descendant en Terre Sainte.

Le problème c’est que ni Français, ni Écossais, ni Irlandais, ni juifs (d’où qu’ils soient) ne nous font un caca nerveux de cette habitude de se travestir qu’a la gent footballistique d’outre-Manche. Les seuls à s’en offusquer sont toujours les mêmes : la racaille takfirii !

Tous les autres comprennent qu’il n’y a rien d’irrespectueux dans cette façon de faire. Pourquoi d’ailleurs ? Plus fan de rugby que de foot, j’ai souvent croisé (sans jeu de mots) des supporters anglais arborant fièrement leurs couleurs. Cela s’est, souvent, terminé autour d’une bière. Pourquoi réagir autrement ? Si beaucoup de Britanniques réinvestissent Guyenne et Gascogne aujourd’hui, où ils étaient chez eux au Moyen-Âge, ils le font bien pacifiquement et en amoureux de la France. Et, quant à l’Irlande, des Britanniques soutinrent la cause de la République (d’Irlande).

Emprise. Ce quant-à-soi comme vous dites est-il bien le cas de tout le monde ?

Jacques Borde. Sans doute pas, je vous l’accorde ! Alors comme disent nos amis Américains, à propos de leur terre (arrachée aux… Britanniques, Français, Espagnols, Mexicains, en passant) : Love it or Leave it. Aimez-là ou partez !…

Emprise. Cette connerie, dont vous nous parlez : un travers européen ou français peut-être ?

Jacques Borde. Même pas. Assez peu de nos amis américains (dont beaucoup de souche européenne) ne se sont guère offusqués de voir Hillary R. Clinton nous seriner son laïus à propos des inégalités sociales sanglée dans une veste de plus de… 12.000 $US ! Alors, de quoi devons-nous vraiment nous étonner ?…

Emprise. Sinon, que penser des incidents qui ont émaillé l’arrivée de supporters britanniques à Marseille ?

Jacques Borde. À écouter les media généralistes : coups et horions ont été échangés entre de jeunes (sic) locaux et des supporters anglais. Des tables, des chaises d’un pub irlandais ont été lancées lors des échanges entre les protagonistes.

D’une manière hypothétique, dans la mesure ou :

1- L’enquête ne fait que démarrer.

2- Je n’ai pas accès au dossier et les informations dont je dispose ne sont que parcellaires.

Je m’interroge, malgré tout, quelque peu. En effet :

Primo, Ce qui gâche un peu la nonchalance du descriptif, c’est qu’une personne a, tout de même, été égorgée. Ce qui ressemble beaucoup à une tentative de meurtre.

Secundo, si seul l’éthylisme avancé des supporters anglais était en cause, connaissant un peu ce lumpen proletariat désœuvré et alcoolisé, je pense qu’il se serait suffit à lui-même et que le pub irlandais où ces supporters anglais se trouvaient leur aurait suffi comme passe-temps. Or, semble-t-il, ça n’a pas été le cas : les incidents (sic) ont, visiblement, démarré à l’arrivée de criminels – Cf. la tentative de meurtre signalée ci-dessus – agissant en bande(s) organisée(s). Leur déplacement sur les lieux, de manière volontaire, constituant vraisemblablement une circonstance aggravante aux faits commis.

Désolé, il semble bien que tout ceci n’a rien à voir avec une rixe spontanée entre gens se rencontrant par hasard. Mais, plus, à une attaque préméditée de touristes, qu’ils soient éméchés n’y changeant pas grand-chose quant à la nature et à la gravité des faits, c’est un peu comme l’Affaire de Cologne, nul n’est fondé en droit d’agresser ainsi autrui ! Je note, par ailleurs que vos incidents, n’ont semble-t-il jamais opposés ces Anglois houblonnés à des passants lambda, mais seulement à des délinquants, voire des criminels, agissant de manière délibérée, organisée et en groupe.

Emprise. Mais selon le Daily Mail, ces Anglais, ont eu une « attitude provocatrice »…

Jacques Borde. La belle affaire ! Si vous faites allusions au fait que les supporter agressés l’ont été parce qu’ils chantaient des choses du genre « État islamique, où es-tu ? », je m’élève contre cette interprétation des faits.

En effet : en quoi se gausser d’Al-Dawla al Islāmiyya fi al-Irāq wa al-Chām (Daech)5, qui est un ennemi commun aux deux pays alliés (par traités, notamment) que sont le Royaume-Uni et la France, est-il :

1- Répréhensible ?

2- Une « provocation » ?

Au-delà, par quel coup baguette magique ou acte d’un djinn venu du Levant, Phocée est-elle désormais une province de Daech, où règne la charia des tribunaux islamiques du Califat ?

Des Français sains d’esprit ayant le sens de la fête et de l’accueil, auraient dû, en toute logique, se joindre aux toasts ainsi portés. Mais, peut-être, vos agresseurs n’étaient-ils ni l’un ni l’autre ?

En tout cas, à considérer que ceux qui ont agressé des amateurs de houblon se sont comportés, les faits tendent à la démontrer, comme des suppôts du takfirisme que nos forces de l’ordre sont supposés combattre sans répit. L’un conduisant à l’autre, à se demander pourquoi ces forces de l’ordre n’ont pas osé réduire au silence des partisans avérés de Daech, se livrant à des actes de guérilla urbaine sur le territoire national ?

Notes

1.  Charles Martel lui devrait son nom.

2.  Type d’épée à deux mains apparu au XIIIe ou XIVe siècle.

3.   Un des rares conflits ou l’Anglois ne pointa pas trop son nez : sauf à œuvrer contre le parti des Habsbourg.

4.  Outre-Manche, en fait.

5.  Ou ÉIIL pour Émirat islamique en Irak & au Levant.

Consulter aussi

Macron Vs Shoah : Le Coup de gueule de Finkielkraut

Alain Finkielkraut, n’a pas du tout apprécié la visite de Macron au Mémorial de la …