Accueil ACTU Europe Liberté/Sécurité : le grand basculement (3)

Liberté/Sécurité : le grand basculement (3)

Dans le cadre des deux premiers articles (1) (2), nous avons surtout étudié le couple liberté/sécurité à l’aune de la liberté, essayant de montrer les limites de celle-ci.

Temps est donc arrivé de nous pencher sur le concept de sécurité.

Bien évidemment, à la notion de sécurité est associée celle d’insécurité. Cette dernière, dans le cadre du monde contemporain, peut prendre de multiples formes.

La première qui vient à l’esprit est celle qui a trait à la délinquance et/ou la criminalité. Elle est d’une part la conséquence de la postmodernité mais aussi d’autre part du système libéral qui rogne l’argent qui devrait pourtant être généreusement accordé à la prévention, à la construction de prisons, au ministère de l’intérieur ainsi qu’à celui de la justice.

Mais la sécurité va bien au delà de la protection de son intégrité physique.

A titre d’exemple, considérons un jeune nordiste parti effectuer ses études supérieures en région parisienne. Il y rencontre une alsacienne, elle aussi étudiante. Ils finissent par trouver du travail sur Bordeaux … Qui sont-ils désormais ?

Fini donc le temps où l’on était enterré dans le même cimetière que celui de ses grands parents. De façon plus générale, l’époque où l’on vivait au voisinage de sa famille, terme utilisé au sens large. Insécurité géographique.

On considère d’ailleurs aujourd’hui qu’il est devenu normal de changer, et à plusieurs reprises de travail. Ce dernier, bien souvent, n’est même plus pérennisé. Insécurité professionnelle.

Le mariage, lui aussi, n’est plus du tout le même qu’auparavant. Finie l’époque où l’on avait la sécurité en ce domaine, conservant la même épouse tout au long de sa vie. Insécurité affective.

Je laisse au lecteur décliner le e terme insécurité sous tous les modes. Il y aurait au demeurant un ouvrage à écrire sur le sujet. On comprendra donc fort bien que la liberté, comme indiqué dans les deux articles précédents, est une valeur revue à la baisse chez beaucoup de nos contemporains, ce au bénéfice de la sécurité. Et, encore une fois, cette dernière ne se limite pas à l’intégrité des personnes.

Notes:

(1) Lien (1)

(1) Lien (2)

Consulter aussi

Russes et Serbes : Histoire d’une véritable fraternité slave

L’amitié entre Russes et Serbes n’est pas un vain mythe. C’est une réalité spirituelle, culturelle …