Accueil ACTU Europe Saluons, sans arrière-pensées, la victoire du M5S en Italie !

Saluons, sans arrière-pensées, la victoire du M5S en Italie !

Il est une des caractéristiques du capitalisme avancé que de favoriser, conséquence de l’individualisme, le subjectivisme. Et donc chacun ou presque, de ne pas adhérer, au simple motif que ce n’est pas totalement ses idées. Il faudrait donc pour nombre de nos contemporains, un parti tout spécialement conçu pour chacun d’entre eux.

Si l’extrême droite en tant que terminologie est encore très utilisée, notamment à des fins injurieuse, ou politicienne, force est de constater que la notion de populisme devient de plus en plus courante. Ceux qui n’ont absolument pas compris l’involution qui caractérise les sociétés occidentales, scindent le terme en populismes de droite et de gauche. C’est là la marque d’un retard quant à cette involution. Une volonté de vouloir maintenir pérenne un référentiel droite/gauche pourtant depuis deux décennies obsolète.

Le populisme n’est ni de droite, ni de gauche. Il est populiste.

Bien évidemment, la plupart des populismes sont issus de terroirs différents qui, à l’origine furent de droite ou de gauche. C’est ainsi que pour le cas français, le Front National, vient de la droite. Constatons qu’aujourd’hui il n’en est plus. On comprendra facilement dès lors pourquoi il ratisse aujourd’hui tellement dans un électorat initialement de gauche.

Côté italien, le mouvement M5S vient de la gauche. Il n’en ratisse pas moins bien plus loin, savoir aussi chez des électeurs issus du terroir droitier. En ce sens, le M5S n’est pas plus à gauche en Italie que le Front National en France n’est à droite.

Front National et M5S constituent deux franges du populisme européen, soucieux l’un comme l’autre d’apporter une nouvelle donne.

Un aristocrate (1) comme moi pourrait donc faire la fine bouche quant à la victoire du M5S lors des dernières élections municipales. Il n’en est rien. Or, je me dois de le rappeler, il est bien difficile de trouver plus à Droite – celle là même qui mérite une majuscule – que moi. Le fait est que je veux que cela change et je sais pertinemment ne pas pouvoir compter sur les habituels hommes politiques habitués des allées du pouvoir. De surcroît le Système, en Europe, comme dans les pays les composant, est verrouillé.

Fatalement donc, le changement ne pourra se faire jour que par l’intermédiaire du Peuple et de lui seul, cour-circuitant les pseudos-élites.

Saluons donc, sans arrière-pensées la victoire du M5S en Italie !

Notes

1) Est Aristocrate, celui qui souhaite le gouvernement des Meilleurs

Consulter aussi

Russes et Serbes : Histoire d’une véritable fraternité slave

L’amitié entre Russes et Serbes n’est pas un vain mythe. C’est une réalité spirituelle, culturelle …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close