Accueil SAVOIRS Culture Mona lisa : Le publiphobe

Mona lisa : Le publiphobe

Le matin j’me Timex de bonne heure

J’me Fluocaril,

J’me Petrol Hahn,

J’me Rexona.

Je Nesquik, j’Gauloise et j’Pulmol,

Puis j’me Jean’s et j’me Shetland.

J’R6 comme un fou,

J’Dunlop dans les virages,

Merde, j’Kelton de 5 Timex.

Je me Telefunken les oreilles.

Je travaille chez Moulinex.

Le midi, j’m’Olida vite fait,

J’me Flodor et j’me Préfontaine deux ou trois verres,

Histoire de garder le Topset.

L’après-midi, re-Moulinex.

A quatre heures je Pchitt,

Et le soir, je BNP, je Mammouth, Je Phenix à six heures.

J’Arthur Martin mes Labonal et mes Eminence.

Je William Saurin, ouf, j’Aspirine.

Je Conforama en Philipsant couleur,

Et enfin, j’Epeda multi-spires, tôt

Assez tôt, assez tôt…

Consulter aussi

Cannes ou le festival de Netflix

Avec le nouveau gouvernement Edouard Philippe, les Français viennent de recevoir leur part de rêves …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close