Accueil ACTU Économie Economie Autrichienne : perspectives

Economie Autrichienne : perspectives

Au même titre que la plupart des pays européens, l’Autriche a subi les conséquences de la crise économique de 2007/2008. Néanmoins, la reprise est de nouveau de retour.

C’est ainsi que l’on peut espérer une croissante économique de 1,7% pour l’année 2017, ce qui constitue un chiffre assez flatteur.

Ce retour à l’activité s’explique par plusieurs facteurs :

– Des taux d’intérêt particulièrement bas (le phénomène n’est pas spécifiquement autrichien)

– L’effondrement des cours du pétrole dont bénéficient aussi tous les pays importateurs.

– Un Euro moins cher que naguère, stimulant ainsi les exportations.

– Une demande intérieure qui a pris de l’ampleur et continue d’aller crescendo.

Pourtant, de façon paradoxale, la confiance des ménages reste historiquement assez basse. Il n’en reste pas moins que la réforme de l’impôt devrait relancer la confiance et ainsi stimuler la consommation.

Il est des réformes à entamer puis à concrétiser pour dynamiser encore davantage ce retour à la croissance. Ainsi par exemple, favoriser l’emploi (retour ou arrivée) des seniors comme des femmes.

La surveillance des banques, notamment celles qui sont très influentes à l’étranger constituerait un mieux en matière de retour à la confiance.

Comme dans la plupart des pays européens, il doit être acté une réelle volonté de mettre fin aux freins qui font stagner la liberté de la concurrence. Le fait est d’importance majeure pour l’ensemble des secteurs.

Quant aux gaz à effet de serre, même s’ils diminuent depuis une dizaine d’années, ils pourraient encore diminuer si différentes mesures venaient à être prises. Ainsi par exemple doit-on savoir que le prix des carburants en Autriche est particulièrement bas, ce qui pousse à la consommation. Il faudrait donc recourir aux taxes pour diminuer la consommation. Dans la ligne de mire aussi, faudra t-il recourir à la diminution des avantages fiscaux dont bénéficient les sociétés grandes consommatrices de produits polluants comme le Co2.

Consulter aussi

Pour la première fois, le G20 ne compte pas condamner le protectionnisme

Peu de gens le savent mais avant même que les sommets au sommet ne se …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close