Pour en finir avec le “souverainisme”

La presse danoise vient de révéler que le Danemark, dans le cadre d’un accord secret avec les États-Unis, a autorisé les Américains à espionner des cadres européens via les systèmes de câble danois utilisés secrètement par le service de la NSA. Cela remonte à la période 2012-2014. Les Américains étaient alors très inquiets de l’influence allemande à l’Est et de l’action diplomatique de Berlin visant à éteindre les tensions à Kiev puis dans le Donbass. Le Cfr, c’est à dire le think tank qui décide de la politique américaine depuis 1932, déclara alors l’émancipation européenne et les relations russo-allemandes comme les principaux dangers pour Washington.

Depuis, grâce à l’apport décisif des centres d’influence de Londres, le «souverainisme» a été inventée en Europe, utilisé non pas pour défendre la souveraineté des peuples mais comme un saboteur du pouvoir en Europe.

Il est temps de se réveiller. Il ne sera jamais trop tôt lorsque les milieux nationalistes abandonneront le terme de «souverainiste» et tous ses théorèmes qui ne cachent qu’une vilaine et insensée subordination aux puissances étrangères.

4.8 5 votes
Évaluer l'article
PARTAGER

Consulter aussi

Brigades Rouges… Un État de Droit à Géométrie Variable

L’arrestation le 27 avril de sept anciens terroristes italiens de gauche et la disponibilité de …

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
N'oubliez pas de commenter!x
()
x