Augustin Courteille

Bernays, Michels et nos oligarchies expliquées aux moins nuls

On parle d’oligarchies en France, en Amérique et en France. Voyons de quoi il retourne, car cette notion grecque est vieille comme la lune. Dans son livre sur les partis politiques (sixième partie, chapitre deux), le légendaire Robert Michels reprend (et n’établit pas), à partir des théoriciens Mosca et de …

Lire la suite »

Edouard Drumont et la France de Macron en 1885

Paris brûle et tout le monde baille. Comme je l’ai montré avec Michelet, une chose comme l’Eglise (voyez le Bergoglio…) ou la féodalité peut durer longtemps après être morte. Il en est de même des pays. Voyons comment Drumont décrit le parisien, bobo qui vote entre deux attentats et deux …

Lire la suite »

Pourquoi les étudiants US préfèrent Hitler à Jefferson

La société néo-totalitaire qui se présente comme la démocratie-marché a toujours tendance à accuser d’hitlérisme celui n’est pas d’accord. Cela ne signifie pas qu’elle haïsse Hitler, mais qu’elle s’en réclame, y compris dans sa construction d’une Europe privée de libertés, russophobe et bourreau-cratique. Et comme on va le voir, Hitler …

Lire la suite »

Basil Liddell Hart et la désastreuse guerre occidentale

Nous vivons une époque belliqueuse. Pour la comprendre j’ai relu Liddell Hart, qui m’a confirmé dans le fait que l’histoire est toujours correctement trafiquée en tant qu’enseignement pour faciliter l’incompréhension des guerres. Nous nous consolerons avec Nietzsche : « Les historiens naïfs appellent « objectivité » l’habitude de mesurer les opinions et les actions …

Lire la suite »

Pourquoi Fillon se moque de la France et de la Russie

Le piège Fillon-Macron va-t-il se refermer sur une France plus couillonne et tatillonne que jamais ? Le changement dans la continuité. C’est cela, hein, citoyens petits-bourgeois ? Il valait mieux Fillon que Juppé, c’est entendu. Juppé était le clone d’Obama-Clinton-Hollande. Mais pour autant il ne faut pas Fillon. Fillon c’est l’éternel problème …

Lire la suite »

Et si Fillon était nul et Philippot capable ?

Fillon incarne avec Sarkozy l’anéantissement de la France depuis la fin des années Mitterrand-Chirac. Ces deux-là avaient tous les défauts mais ils incarnaient encore ce qui pouvait rester d’une certaine idée de la France. Depuis c’est fini. Hollande, Sarkozy, Fillon, Macron, Valls ont tout liquidé pour faire plaisir aux apaches. …

Lire la suite »

De la nullité de Fillon et de ses mesures

On laisse à Nicolas Boileau la responsabilité de ses édifiants propos (publiés sur ce site – ndlr) en faveur de François Fillon. On pense ce qu’on veut du néo-FN (c’était quoi l’ancien FN ? Le point de détail et la nostalgie de la milice ?), mais le néo-FN ne se soumet pas …

Lire la suite »

La France trou du cul et la victoire de la gauche-Goldman

Question : comment un président-parti qui fait 4% des voix peut se faire réélire (lui ou son clone) dans quelques mois ? Réponse : sans aucun problème. Un premier point : le trou du cul n’est pas une expression quelconque. Le trou du cul est un jeu de cartes où le gagnant est celui …

Lire la suite »

Les 4 vérités de Louis-Ferdinand Céline

On fête Céline, plus grand écrivain et poète français du siècle dernier (ce siècle-ci n’existe pas, vous ne voyez pas ?), au moins pour son Voyage si prémonitoire, dont la moitié de phrases sont des vers libres. Mais j’ai envie de citer les pamphlets. Car les meilleures pages des pamphlets le rapprochent …

Lire la suite »

Les classiques de la pensée raciale américaine

Nous nous sommes faits à l’idée imposée que les USA étaient une terre promise à toutes les races et toutes les couleurs. C’est évidemment devenu vrai avec le temps et l’entropie généralisée mais c’est historiquement faux. L’Amérique était d’abord une colonie anglaise et nordique fière de son caractère ethnique et …

Lire la suite »

Présentation raisonnée du cinéma national-socialiste

Les dieux existent peut-être ; mais au-dessus de nos têtes, loin, dans un autre monde. Hölderlin J’ai décidé de me consacrer à une petite étude exhaustive du cinéma NS, parce que je me suis rendu compte qu’il y avait en fait assez peu de films à analyser, ce qui facilitait grandement …

Lire la suite »

Comment Heine, Balzac et Tolstoï décrivirent Hitler

Le nationalisme moderne a puisé ses sources les plus magiques dans le romantisme et ses matins de magicien. L’appel à l’irrationnel est une donnée essentielle de ce mouvement. On se souvient de ces lignes emportées de Chateaubriand : « La nuit, lorsque l’aquilon ébranlait ma chaumière, que les pluies tombaient …

Lire la suite »

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close