Accueil ACTU Monde Mossoul: Bonne coordination entre Moscou et Bagdad

Mossoul: Bonne coordination entre Moscou et Bagdad

Alors que la Turquie hausse le ton pour trouver une place dans la bataille à Mossoul et Ninive, Moscou a déclaré qu’elle ne peut garder les bras croisés, par crainte de voir les miliciens de Daech passés vers l’Est de la Syrie.
L’Etat-major russe a averti que l’assaut de l’armée irakienne sur Mossoul, « ne doit pas aboutir au transfert des terroristes de Daech de l’Irak vers la Syrie ».

A ce propos, le général russe Valery Girasimov a estimé que l’offensive contre Mossoul « n’a pas effectivement commencé ». Il a dit espérer que « nos partenaires  de la coalition internationale sont conscients de ce qui peut arriver à ces groupes armés pendant leur débandade ».

Selon le général russe, « les satellites militaires surveillent la situation à Mossoul, tout comme une dizaine de drones et d’avions de surveillance ».

Bonne communication entre Bagdad et Moscou

Entretemps, et deux jours après l’appel téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre irakien Haydar Abadi, une source proche du gouvernement irakien a qualifié de « bonnes » les communications actuelles entre les deux pays.

S’exprimant pour le journal libanais al-Akhbar, cette source a fait état d’une « coordination des efforts au sujet de la fuite de miliciens de Daech en Syrie. Moscou ayant proposé toutes sortes d’aides ».

A ce propos, le membre de la commission de sécurité parlementaire irakienne Majed Gharraoui, a souligné que « la Russie fournit à l’Irak des images sur les déplacements de Daech, mais sans qu’il n’y ait pour autant de coordination organisée ».

Passages sûrs à Daech

En effet, Moscou surveille de près les opérations contre Daech à Mossoul. Rapportant les propos d’une source militaire russe, l’agence de presse russe Sputnik a révélé que « les services de renseignements américains et saoudiens se sont mis d’accord pour assurer une sortie sûre aux miliciens de Mossoul avant le début des opérations de la coalition internationale ».

Avancée de l’armée irakienne

Sur le terrain, les forces irakiennes ont avancé sur l’axe al-Hod, alors que la police fédérale a achevé sa mission sur l’axe al-Chor.
Pendant ce temps, les forces irakiennes poursuivent leur avancée vers Qaraqosh, la plus grande région chrétienne du pays. Elles ont pénétré dans ses banlieues, situées à 15 km au sud-ouest de Mossoul.

Par ailleurs, les peshmergas kurdes ont avancé vers le village Bartala à 21 km à l’Est de Mossoul, alors que le membre du conseil de la province de Ninive, Houssam Abbar, a confirmé que les forces kurdes sont à 9 km du centre de la ville de Mossoul du côté de Khazir, soulignant que ces forces s’arrêteront à Bashiqa, donnant le relais au « service de lutte antiterroriste pour entrer au centre-ville à partir de cet axe ».

 Abadi à Ninive

Par ailleurs, le Premier ministre Haydar Abadi s’est rendu aux régions libérées  dans la province de Ninive. Il a visité les forces sur les fronts et les a rassurées que la bataille de libération de Mossoul va bon train, la qualifiant de bataille clé contre le terrorisme. Il a appelé les combattants à la vigilance face aux plans ourdis par Daech.

Source: traduit du site al-Akhbar

Attachments

Consulter aussi

Pourquoi les USA n’auraient jamais dû exister

Un article d’Adam Gopnik dans The New Yorker a mis en rage les énergumènes de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close