EEUU. Le lavage des cerveaux chez les enfants

Le Washington Post publie un guide pour les parents «woke» voulant élever des enfants soutenant BLM, MeToo et les LGBT

Enflammée par le mouvement BLM, la culture «woke» continue à fleurir aux États-Unis, où l’un des journaux les plus influents, le Washington Post, a promu un «guide de justice sociale pour les tout-petits» pour que les enfants, à partir de 3 mois, ne développent pas de «stéréotypes».

«À l’ère de Black Lives Matter et de #MeToo, de nombreux parents se demandent quel est le bon moment pour parler de justice sociale à leurs enfants», voici comment commence l’article du Washington Post présentant aux lecteurs une sélection de livres, chaînes YouTube et entreprises pour élever un bébé «woke».

«Les enfants développent des préjugés implicites dès l’âge de trois mois, et à quatre ans, ils catégorisent et développent des stéréotypes», ont déclaré des experts en psychologie à l’auteure de l’article.

Les bébés de trois mois devraient être informés des préjugés implicites et des stéréotypes raciaux alors que les enfants de quatre ans classent des personnes en groupes et développent des stéréotypes, selon Leigh Wilton and Jessica Sullivan, deux psychologues au Skidmore College qui étudient la race et l’interaction sociale.

Lire la suite dans Sputnik

0 0 voter
Évaluer l'article
PARTAGER

Consulter aussi

Greta au Canada

C’est l’époque des réfugiés climatiques ? Les changements climatiques et les catastrophes naturelles provoquent depuis …

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
N'oubliez pas de commenter!x
()
x

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close