Delirium et Circenses

L’Occident tout entier est psychologiquement en désarroi. L’épidémie de la Covid a mis en évidence les fragilités internes, de caractère, spirituelles et existentielles d’une société qui vieillit mal.

Nous assistons au ballet des vampires avec une concurrence féroce sur les vaccins. On enregistre l’angoisse généralisée face au risque de mourir, ce que, semble-t-il, les gens n’ont découvert que maintenant.

Les conflits économiques, géopolitiques, énergétiques et de pouvoir deviennent de plus en plus féroces mais il semble que peu de personnes en soient conscientes et qu’y prêtent un intérêt.

Au lieu de nous occuper de cela, nous nous perdons dans des délires d’asile psychiatrique: de l’agenouillement de Black Live Matter, aux accusations contre Napoléon d’être misogyne et à la censure de Dante Alighieri.

La révolte contre le Père, de préférence blanc, rejoint la haine atavique contre tout ce qui sent le Gibelin.

Mais ce sera justement à partir de là que les anticorps contre la pandémie de méningite et contre la démence seront activés.

5 1 voter
Évaluer l'article
PARTAGER

Consulter aussi

Cent cinquante ans après la Commune, Paris est confiné

Il y a cent cinquante ans, la Commune était proclamée à Paris. Les communistes se …

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Excellent ! Bravo !

1
0
N'oubliez pas de commenter!x
()
x

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close