Accueil ACTU Monde L’immigration en Europe est organisée par les États-Unis

L’immigration en Europe est organisée par les États-Unis

Au début du mois d’août, en catimini, une circulaire des ministères français de l’Intérieur et du Logement a pratiquement aboli la distinction entre immigration régulière et immigration illégale, permettant ainsi la régularisation massive des immigrés en situation irrégulière et facilitant, du même coup, l’arrivée torrentielle de nouveaux « migrants », auxquels on ne pourra désormais plus opposer le moindre obstacle administratif ou juridique.

Pourtant, de moins en moins de gens ignorent que l’invasion que nous subissons actuellement dans toute l’Europe est largement organisée par les USA, qui y voient un moyen « providentiel » de submerger le Vieux Continent, d’achever de dissoudre l’identité des nations qui le composent et de rendre celles-ci impuissantes à jamais en tant qu’États. Autant de gagné pour l’Empire !

Sait-on qu’il existe, à Genève, une agence intergouvernementale, l’International Organization for Migration (IOM), en grande partie financée par les Américains, dont une des principales missions est, précisément, d’accélérer la migration des populations africaines en direction de l’Europe ?

Le directeur général de cette organisation s’appelle William Lacy Swing. Il a 82 ans, c’est un diplomate chevronné, qui connaît parfaitement l’Afrique, où il a exercé de multiples fonctions.

Officiellement, l’organisation qu’il dirige depuis 2008 a pour mission de veiller à ce que les millions de « migrants » qui envahissent l’Europe soient bien accueillis. Il dispose, pour cela, d’une armée de 8.000 fonctionnaires (excusez du peu !) qui organisent, contrôlent et facilitent sur place le travail des « exportateurs » et des « importateurs ».

W.L. Swing travaille tellement bien et ses patrons sont tellement contents de lui que, malgré son âge, il a été reconduit pour cinq ans, en 2013, à la tête de ladite IOM.

Le 7 janvier 2015, reprenant les termes d’une interview qu’il venait de donner à CNN, il déclarait sur Facebook : « Migration is inevitable, necessary and desirable, so let’s change the narrative. » Or, c’est notamment pour que cette migration « inévitable, nécessaire et désirable » s’accélère, aux frontières de l’Europe, au Proche-Orient et dans toute l’Afrique — et qu’avec elle s’accélère aussi le remplacement de nos populations — que les USA ont décidé, comme on sait, de détruire, avec leurs alliés de l’OTAN, cinq pays arabes dont les dirigeants ne leur étaient pas assez soumis : Irak, Égypte, Tunisie, Libye et Syrie.

La destruction de la Libye était particulièrement importante et urgente, ce pays constituant, de par sa proximité avec l’Italie, le lieu de passage obligé vers l’Europe des masses en provenance de l’Afrique subsaharienne.

Quand on sait, d’autre part, que l’oligarchie américaine ne verrait pas d’un mauvais œil l’islamisation de l’Europe (elle permettrait, notamment, d’en finir avec l’influence du catholicisme), on comprend l’intérêt que représente, pour elle, la décision des autorités françaises d’ouvrir tout grand les vannes à l’invasion.

Raoul de Gerrx

Source : Boulevard Voltaire

Attachments

Consulter aussi

Pourquoi les USA n’auraient jamais dû exister

Un article d’Adam Gopnik dans The New Yorker a mis en rage les énergumènes de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close