Accueil ACTU Monde Bande de Gaza : Harmonie entre Salafistes et Israël. Fruit du rapprochement israélo-saoudien ?

Bande de Gaza : Harmonie entre Salafistes et Israël. Fruit du rapprochement israélo-saoudien ?

Une chose est sure. Les récents raids israéliens contre la Bande de Gaza, et qui ont atteint les 35 par jour la semaine passée, selon un décompte du journal al-Akhbar, sont plutôt louches.

D’autant qu’ils interviennent en riposte à des tirs réalisés par les groupes salafistes palestiniens. Et au lieu de viser ces derniers, ils ciblent des positions du mouvement Hamas.

Pourtant Israël détient des informations suffisantes sur ces groupes et peut très bien le faire facilement, estime le chroniqueur du journal libanais.

Selon lui, ces agressions qui ont repris depuis la fin du mois d’aout dernier n’ont rien à voir avec le prétexte israélien affiché d’imposer l’équation selon laquelle le Hamas est responsable de tous les tirs en provenance de la bande de Gaza.

Elles soulèvent bien des questions sur leur réelle intention.

Israël voudrait-il embarrasser le Hamas, à l’avantage des groupes salafistes ?

Ou voudrait-il le pousser à entrer en conflit contre eux pour les éradiquer, au lieu de riposter à ses raids ? Et le trainer en conséquence dans un conflit intestin en préparation a une offensive de grande envergure ?

Selon al-Akhbar, ces raids israéliens donnent raison au groupes salafistes et à leurs tactiques, d’autant qu’ils sont impunis. Ils les incitent à les poursuivre quand bon leur semble.

Les intentions qui motivent ces groupes sont également louches : voudraient-ils présenter le Hamas comme étant le défenseur des frontières avec les Israéliens, et donc ternir son image devant le public palestinien ? Ou vise-t-il à provoquer une offensive israélienne ? Ou alors aspire-t-il à déclencher un combat avec le Hamas ?

Quelque soit la réponse, une conclusion en découle indubitablement : Il a une réelle harmonie entre Israël et les groupes salafistes.

Elle est également compatible avec l’interprétation donnée par le quotidien israélien Yediot Aharonot: « L’armée israélienne voudrait tester les capacités de riposte développées par le Hamas, en prévision d’une éventuelle prochaine guerre et détecter les tunnels investis par le Hamas », a-t-il écrit.

Une question dès lors s’impose : le rapprochement entre l’Arabie saoudite et l’entité sioniste a-t-il commencé à porter ses fruits dans la bande de Gaza ? D’autant que les groupes salafistes dans le monde musulman appartiennent à l’école wahhabite saoudienne. Tout porte à le croire.

Al Manar

Attachments

Consulter aussi

Pourquoi les USA n’auraient jamais dû exister

Un article d’Adam Gopnik dans The New Yorker a mis en rage les énergumènes de …

Ce site utilise des cookies. En acceptant ou en poursuivant votre visite, vous consentez à leur utilisation .

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close